Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 21:41

Pour Claude

Tu as seize ans, c'est l'âge
D'un bouleau dans sa force
Debout au coin d'un bois
Comme une sentinelle
Et qui tremble au soleil
Comme on brûle de froid,
Et qui vibre aux étoiles
Comme on tremble d'espoir.

Mon enfant, je te vois
A cet arbre pareille,
Sans flammes, crépitante
Sans faire un pas, errante
Avec en toi toujours
Quelque feuille qui bouge
Comme une ablette blanche
Dans les mailles de l'eau.

Je t'aime et je te loue
D'avoir seize ans, de vivre,
De rire et d'oublier
Que tu es vulnérable,
O mon bel avant-poste
Martyrisé d'oiseaux,
De coups de vent qui couchent
La fumée de ton cœur!

Je mourrai, tu vivras
Tu auras des jonquilles
A Pâques, plein les bras
Jusqu'à la fin du monde.
D'ici je te salue,
Ma fille de seize ans
Toi qui montes la garde
A l'orée du printemps.

Jean Rousselot

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans XXème siècle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche