Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 22:31

Un orphelinat de têtes suit le bourreau, lorsqu'il se promène, le dimanche, sur la grand-route.

Juchées sur des jambes minuscules, elles sont une vingtaine vêtues du même rouge, les regards identiques, à prononcer des paroles sans fondement.

Le bourreau veille jalousement sur elles. Sitôt une voiture en vue, son cœur se serre. Il élève la voix, tape dans ses mains, les fait ranger sur les bas-côtés. La voiture passe, et l'orphelinat se regroupe, pareil à tous les orphelinats de la terre.

Ils parviennent à l'orée d'un bois. Le bourreau s'assoit sur un tronc d'arbre, tandis que les têtes s'ébattent autour de lui. Elles savent que sous sa protection elles n'ont plus rien à craindre. Un lien d'éternité les unit. Il les aime jusqu'à la dernière goutte de leur sang.

Parfois, il en attire une en cachette et la baise passionnément sur la bouche. Peut-être est-ce là son plus grand crime? Ah! il ne cherche plus à savoir, à comprendre! Toutes les convenances sont décapitées. L'heure l'enveloppe, aussi légère qu'un duvet d'oiseau. Une feuille tombe, et blesse ce monde de transparence.

René de Obaldia

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans XXème siècle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche