Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 22:38

Tout m'ennuie aujourd'hui. J'écarte mon rideau.
En haut ciel gris rayé d'une éternelle pluie,
En bas la rue où dans une brume de suie
Des ombres vont, glissant parmi les flaques d'eau.

Je regarde sans voir fouillant mon vieux cerveau,
Et machinalement sur la vitre ternie
Je fais du bout du doigt de la calligraphie.
Bah! sortons, je verrai peut-être du nouveau.

Pas de livres parus. Passants bêtes. Personne.
Des fiacres, de la boue, et l'averse toujours...
Puis le soir et le gaz et je rentre à pas lourds...

Je mange, et bâille, et lis, rien ne me passionne...
Bah! Couchons-nous. - Minuit. Une heure. Ah! chacun dort!
Seul, je ne puis dormir et je m'ennuie encor.

Jules Laforgue

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans XIXème siècle
commenter cet article

commentaires

Eachman 03/06/2010 20:53


Très beau!
cela me rapelle une vieille chanson:
Il est bientôt cinq heures,
le matin va venir,
tout le monde a un coeur
a aimer ou dormir,
mais moi je reste seul...


Asphodèles etc. 03/06/2010 22:56



Très belle, cette vieille chanson! Je ne crois pas la connaître. De qui est-elle? Amitié. Ophélie



Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche