Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 22:25

Une boîte de corned-beef, enchaînée comme une lorgnette,
Vit passer un homard qui lui ressemblait fraternellement.
Il se cuirassait d'une carapace dure
Sur laquelle était écrit à l'intérieur, comme elle, il était sans arêtes,
(Boneless and economical) ;
Et sous sa queue repliée
Il cachait vraisemblablement une clé destinée à l'ouvrir.
Frappé d'amour, le corned-beef sédentaire
Déclara à la petite boîte automobile de conserves vivante
Que si elle consentait à s'acclimater,
Près de lui, aux devantures terrestres,
Elle serait décorée de plusieurs médailles d'or.

Alfred Jarry

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans XXème siècle
commenter cet article

commentaires

papyanar 02/06/2010 14:05


Un chef-d'œuvre de maitrise de notre langue française.

A consommer de façon épicurienne et sans hédonisme

Amitiés gustatives de papy.


Asphodèles etc. 03/06/2010 22:54



Votre commentaire me fait rire et me ravit. Amitié. Ophélie



Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche