Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 22:47

"Le baiser en l’Amour est l’octave en Musique,
Vous en avez pris un, et vous en voulez deux;
Pourquoi énervez-vous les accords amoureux,
C’est pécher, disiez-vous, contre la Théorique.

— Non je ne baise point qu’en pure Arithmétique,
Répondis-je soudain, deux baisers savoureux
Font nombre, l’unité est un rien malheureux
Payez-moi, vous devez une chose Physique.

— Que vous êtes mauvais, répliquâtes-vous lors,
Qui pourrait résister à arguments si forts,
Qui me font succomber en si juste querelle?

— Moi" répondit Amour, et d’un dard furieux,
Qu’il trempa plusieurs fois aux flammes de vos yeux,
Il m’enfonça le cœur d’une plaie immortelle.

Abraham de Vermeil

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans Renaissance
commenter cet article

commentaires

Valmont 10/12/2010 11:21


Excellent, j'ai l'impression de voir un ébat charenl et passionné en vers. Luisants. Des baisers pour vous Ophélie. Multiples.


Asphodèles etc. 15/12/2010 10:57



Merci pour les baisers et pour cette visite ici. Ophélie



Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche