Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 22:34

Crever de faim là-bas, faire la tournée des bars,
et à la nuit tombée marcher dans les rues
pendant des heures
la lumière de la lune me semblait toujours artificielle
et peut-être qu’elle l’était
et dans le quartier français je regardais
les chevaux et les buggys qui passaient,
tous étaient assis en hauteur dans les carrioles ouvertes
le conducteur noir, et,
à l’arrière l’homme et la femme, jeunes en général
et toujours blancs Et j’étais toujours blanc
et difficilement séduit par le monde
La Nouvelle Orléans c’était pour se cacher
je pouvais foutre ma vie en l’air
on me foutait la paix
A part les rats les rats dans ma petite chambre sombre
qu’ils n’appréciaient pas du tout de devoir partager
avec moi
Ils étaient gros et n’avaient peur de rien
et ils me fixaient avec des yeux
qui me vouaient
une mort
implacable.

Charles Bukowski

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans XXème siècle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche