Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 20:25

De mes vers, écrits si tôt
Que je ne me savais pas poète,
Jaillis comme l'eau des fontaines,
Comme le feu des fusées,

S'engouffrant comme des diablotins
Dans le sanctuaire plein de rêves et d'encens,
De mes vers de jeunesse et de mort
- De mes vers jamais lus! -

Jetés dans la poussière des libraires
(où personne n'en veut ni n'en a voulu),
De mes vers, comme des vins précieux
Viendra le tour.

Marina Tsvetaeva

Partager cet article

Repost 0
Published by Asphodèles etc. - dans XXème siècle
commenter cet article

commentaires

Valmont 29/01/2011 16:03


J'en suis sûr Marina a beaucoup de talent... Des baisers...


Asphodèles etc. 07/02/2011 22:29



Je n'aime pas tout de Marina, mais je suis sensible à certains de ses poèmes qui, hélas, ne sont que des traductions! Mais sa poésie est très liée à son destin en URSS qui est pathétique. La
malheureuse, en proie à toutes les persécutions, se pend à 49 ans... Je vous embrasse...



Présentation

  • : Asphodèles etc.
  • Asphodèles etc.
  • : L'anthologie poétique d'Ophélie Conan, la barbare au cœur de midinette. Tous les poèmes qu'elle aime...
  • Contact

Recherche